Comment se calcule la volatilité d’un fonds ?

Mesurez les écarts de cours pour étudier la volatilité des fonds.

Anonyme
Anonyme

Anonyme

Niveau
3
3020 / 5000
points
Anonyme
Anonyme

Anonyme

Niveau
3
3020 / 5000
points

Sur une période donnée, la répartition (la "distribution") des cours des Sicav et fonds suit une courbe en cloche dite "courbe de Gauss".

Le calcul de référence tient compte de la moyenne des cours d’une Sicav ou d'un fonds sur une année. Généralement, de nombreux cours se situent autour de cette moyenne.
A moyenne identique, plus une Sicav ou un fonds affichera un nombre élevé de cours éloignés de sa moyenne et plus elle sera risquée. A contrario, plus les cours seront proches de sa moyenne, et plus la Sicav ou le fonds aura un risque faible.

La volatilité mesure simplement cet écart plus ou moins grand dans la distribution des cours.

 

A savoir :
Volatilité = Ecart-type

 

  • Exemple A :

La probabilité d'obtenir une nouvelle performance comprise entre la moyenne plus ou moins un écart-type est de 67 %. La probabilité d'obtenir une nouvelle performance comprise entre la moyenne plus ou moins deux écart-types est de 95 %.

 

  • Exemple B :

 Dans cet exemple, la performance du fonds a été sur l'année de 9 %. La volatilité est de 3 %. Ainsi, statistiquement, la performance future du fonds sera comprise (à 67 % de chances) entre 6 % et 12 %.


Conclusion :
L'échelle des performances va osciller plus fortement (entre 3 % et 15 %) pour le premier fonds et moins fortement pour le second (entre 6 % et 12 %) pour dégager au final une performance identique de 9 %. A performance identique, il est ainsi préférable de choisir le fonds dont la volatilité est la plus faible. (En l'occurrence le fonds B).

Les performances passées, c'est la volatilité des fonds qu'il convient d'analyser.

Cette réponse vous a-t-elle aidé ?

Non (23)

Oui (76)

77%

77% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Cette question ne correspond pas à vos attentes ? Contactez nos conseillers par e-mail.